Document sans titre
Document sans titre

Menu :

>> Accueil
>> Activités
>> Calendrier
>> Juridique
>> La moto
>> Liens
>> Manuels & Fiches
>> Petites Annonces
>> Philosophies
>> Photos Album


Dernieres news :



Derniers articles :


Andorre 2016
le 26 septembre 2016
par Stephane


La Bourjolaise
le 24 mai 2016
par Stephane


Hivernale 2016 selon Papy
le 8 mars 2016
par Laurent CARATELLI




visiteurs depuis la naissance
de vfrtgs.com

Accueil >>  La moto >>  Entretien et pannes VFR >> Voltmètre embar...


Voltmètre embarqué

écrit le 28 juillet 2004 par Françis LAFOSSE





Certains d’entre vous m’avaient demandé de les tenir au courant de l’évolution de mes problèmes électriques (RC46A 1998) ; pour les autres lisez quand même un peu pour voir, ça pourrait vous intéresser.

Pour résumer j’avais plein de symptômes plutôt caractéristiques d’un régulateur défaillant... NEANMOINS quand je testais la tension de charge du régulateur (à 5000 trm, avec les feux allumés etc etc...) j’avais une tension correcte (pas de quoi sauter au plafond, mais correcte : 13.9 à 14.3 volts environ).

Le problème c’est que pour tester ça il faut faire plutôt vite, parce qu’au bout de quelques minutes à 5000 trm le moteur a tellement chauffé que le ventilo se met en marche. Et là... Ben ça fausse les mesures... Alors du coup tu fais toujours tes essais moteur "tiède" (entre 70 et 95°C, ça laisse peu de temps)... Et là moi j’avais complètement oublié un effet de bord énorme : le régulateur aussi il est froid au départ !!! Hors le mien il marche très bien quand il est froid !!! Il ne commence à déconner qu’au bout de 5 minutes de (sur)chauffe environ !!!

Bref, jamais je n’aurais pu le prendre en défaut dans mon garage ! (sauf à refroidir le moteur par soufflerie ?? :)))

J’ai compris cela uniquement après avoir installé un voltmètre embarqué de manière à pouvoir suivre la tension de charge en conditions réelles : en roulant à différents régimes et sous diverses conditions atmosphériques.

Et effectivement j’ai pu observer en roulant la tension de charge descendre petit à petit de 14,3 à 13,5 volts environ puis au bout de 5 minutes environ, chute brutale à 12,7 volts puis continuer à descendre jusqu’à 12,3 volts (là je pense surtout que c’est la batterie qui se décharge...)

Et c’est reproductible : arrêt de 10 minutes pour laisser refroidir le regul : rédémarrage à 14,3... Et rechute au bout de quelques minutes !

A ce moment là, j’ai donc bien confirmation visuelle que mon régul est bien naze :(

Est-ce que quelqu’un pourrait me filer les coordonnées/url pour les réguls LOMBARDINI ? (à mon avis, on ne peut pas prendre plus de risques avec de l’adaptable qu’avec de l’origine honda sur ce coup là !!)

Le bon côté de la chose, c’est que je n’aurais jamais fait l’effort d’installer un voltmètre embarqué en dehors de ça... Alors que je trouve ça assez génial en fait :

-  je stresse moins à mon demander si ma batterie tient le choc suite à un trajet hivernal à allure réduite et en plein phares, ou à me demander si elle tient 1 mois d’immobilité dans le garage l’hiver, etc...

-  je sais quand je dois sortir l’optimate

-  la prochaine défaillance de régul, je la verrai venir avant d’être à 500 bornes de chez moi !

J’en profite au passage pour mettre une tape derrière l’oreille à tous ceux qui se sont faits l’echo d’une certaine presse (pour ne pas dire : l’ensemble de la presse moto décidément gâvement en manque d’objectivité) comme quoi le tableau de bord du VFR serait "complet"... Le voltmètre n’est d’ailleurs pas la seule info qui manque : la température atmospéhrique serait bienvenue (à ne pas confondre avec la température de l’air autour du moteur) ainsi que le rapport enclenché...

Je vous envoie en pièce jointe la photo du voltmètre.

voltmètre
voltmètre
A vous de voir, mais personnellement je trouve que ça s’intègre très bien sur la moto, ça ne fait pas du tout verrue ! (si vous vous posez la question de savoir pourquoi je l’ai mis aussi loin à l’extérieur, c’est pour pouvoir le voir en roulant avec le bagster sur le réservoir, sans me pencher et sans lâcher le guidon)

Et là je dis un énorme merci à Noël Auger, car c’est lui qui a déniché cette pure merveille d’électronique sur le net. (modèle EMV 1200 (198,95 HT, soit 237,94 TTC) de chez www.lascarelectronics.com importé par www.radiospares.fr - livraison en 24 heures !!! Testé et approuvé par Noël et moi même !)

Je vous le recommande grandement !

Voici quelques-une des caractéristiques de ce fabuleux voltmètre :

-  ’splash proof’ : en gros ne résiste pas à l’immersion mais résiste aux éclaboussures. Je fais le pari que ça résistera à la pluie et si jamais ce n’était pas le cas, j’aurai perdu 200 balles et je rajouterai un film étanche sur le prochain, mais je ne m’inquiète pas trop. (noël à mis le truc dans une boite lui...)

-  auto alimenté par le signal !!! (ceux qui ont déjà cherché un voltmètre comme ça comprendront le bénéfice énorme de la chose)

-  plage de mesure de 5 à 24 V (et non pas de 0 à 199 mv comme la quasi totalité des modules de voltmètres numériques sur le marché)

-  montage sur un simple trou de 5 millimètres : une tige filleté creuse permet de visser le truc à l’arrière et les 2 uniques fils à brancher passent par l’intérieur de la tige !

-  consommation annoncée de 3 mA seulement, mais mesurée à 0.95 mA, donc on peut le mettre en direct sur la batterie, et afficher la tension, même moteur coupé (sachant que sur mon VFR l’horloge consomme 0,96 mA, j’en suis à 1,91 mA contact coupé et en plus je vois quand ça se décharge trop !!! :))




[retour en haut]

Documents et images liés à cet article:

Document sans titre

Bienvenue sur le site www.vfrtgs.com, site optimisé IE6 en 1024x768 flash player version 7 requis pour les animations.
© dev:RR | Design: Motusdesign, tous droits réservés pour les squelettes. créé avec le cms SPIP 1.7.2