Document sans titre
Document sans titre

Menu :

>> Accueil
>> Activités
>> Calendrier
>> Juridique
>> La moto
>> Liens
>> Manuels & Fiches
>> Petites Annonces
>> Philosophies
>> Photos Album


Dernieres news :



Derniers articles :


Andorre 2016
le 26 septembre 2016
par Stephane


La Bourjolaise
le 24 mai 2016
par Stephane


Hivernale 2016 selon Papy
le 8 mars 2016
par Laurent CARATELLI




visiteurs depuis la naissance
de vfrtgs.com

Accueil >>  Activités >> Catalogne 2014...


Catalogne 2014

écrit le 6 novembre 2014 par Laurent CARATELLI





 

Vendredi :

Ça commence toujours comme ça :

RDV dans un restaurant toulousain pour 12h30 dernier délai.

Tout le monde est ok sauf le rémaille qui a prévenu qu’il ne serait pas là avant 13h15.

 

13h15 : arrivée de Rémi

13h45 : arrivée des autres...

 

Du coup, retard pour retard, on boit un verre, on traîne à table.

Nous sommes 15, le 16ième (Mibounet) nous retrouvera à l’hôtel.

Vu l’heure déjà avancée, on passe par la plaine jusqu’à Tarascon puis Ax les Thermes, le col de Puymorens, Bourg-Madame, Puygcerda où on retrouve Mibounet à la station service.

Le TGS ne se perd plus, on vieillit...

 

Arrivés à l’hôtel, tout le monde s’installe et on reprend les fondamentaux : Apéro – cahuettes.

On a en plus une bouteille de vieux rhum martiniquais que nous honorons comme il se doit.

 

Le repas est plutôt sympa, les soucis de traduction des plats créent quelques surprises mais la cuisine est plutôt bonne.

 

Tout le monde au lit, la journée sera longue.

 

Samedi :

On quitte les lieux vers 9h30.

Premier passage par la Molina et une station de ski.

Le MIB tente de me faire l’extérieur dans un virage à gauche et frôle de très très près la correctionnelle. La béquille centrale se pose, le carénage est sur le point d’en faire autant et comme par miracle, la moto remonte...

 

La suite de la route est splendide. Il fait beau, on est au dessus des nuages, on dirait une mer.

 

On récupère plusieurs autres routes, toutes viroleuses, très peu de lignes droites.

 

On a RDV au resto pour 12h30. Le TGS reprend ses droits, j’appelle pour décaler à 13h30, on y arrive vers 13h45...

 

Le resto nous a réservé sa terrasse donnant sur la montagne, c’est splendide.

Les Mojitos aussi sont splendides.

Je suis pris d’un gros doute sur la compréhension du menu. J’ai négocié à 11€, la serveuse n’arrête pas d’apporter des salades, du pâté...

 

Finalement c’était bien ça. On mange comme d’habitude, trop...

On quitte le resto vers 15h30 (tout de même), il nous reste 2h30 avant la nuit. Du coup, fô pas traîner, on prend la route de la Seu de Urgel à un rythme plutôt sympa...

 

18h30, tout le monde est à l’hôtel sauf Éric L. qui se perd et décide de s’ajouter 45 min supplémentaires aux 350 bornes déjà faites dans la journée.

Finalement, il arrive, tout se finit bien (du made in TGS quoi...).

 

Dimanche :

Petit passage par le Pas de la Case pour faire le plein des motos et quelques achats.

A la douane, tout le monde passe... sauf le Baert qui a droit à sa petite fouille des sacoches :-)

Resto (pour changer).

Certains monte au plateau de Beille avant le repas. D’autres comme moi préfèrent s’échauffer au stand d’un fromager présent sur le marché, une bière à la main.

 

Comme à chaque fois, le repas est énorme et totalement local.

Fin du Repas, Mibounet repart à travers champs pendant qu’on grimpe à Massat avec un retour par St Girons.

Avec Éric B. et Coco, on quitte tout le monde à Noé puis autoroute :-((

Arrivée à la maison avec 1400 bornes dans la poche, fatigué mais put... quel bonheur.




[retour en haut]

Documents et images liés à cet article:

Document sans titre

Bienvenue sur le site www.vfrtgs.com, site optimisé IE6 en 1024x768 flash player version 7 requis pour les animations.
© dev:RR | Design: Motusdesign, tous droits réservés pour les squelettes. créé avec le cms SPIP 1.7.2