Document sans titre
Document sans titre

Menu :

>> Accueil
>> Activités
>> Calendrier
>> Juridique
>> La moto
>> Liens
>> Manuels & Fiches
>> Petites Annonces
>> Philosophies
>> Photos Album


Dernieres news :



Derniers articles :


Andorre 2016
le 26 septembre 2016
par Stephane


La Bourjolaise
le 24 mai 2016
par Stephane


Hivernale 2016 selon Papy
le 8 mars 2016
par Laurent CARATELLI




visiteurs depuis la naissance
de vfrtgs.com

Accueil >>  La moto >>  Entretien et pannes VFR >> Vibrations...


Vibrations

écrit le 22 avril 2004 par Rémi ROQUES


Vibrations et Kits chaînes


Si un maillon de chaîne reste "plié" au lieu de se remettre en ligne normalement, il ne s’agit pas d’un "point dur", mais d’un maillon grippé. Si pour une certaine position de la roue AR, la chaîne est plus tendue que dans d’autres positions, il ne s’agit pas d’un "point dur", mais d’une couronne mal usinée (excentrée).

Ce dont parle Stéphane correspond très probablement à un maillon de fermeture rivé trop serré (pas assez de jeu latéral), ce qui entraîne une dégradation des joints toriques (trop serrés), et finalement un grippage des axes du maillon.

Ceci est confirmé par la bonne tenue de sa première chaîne (les chaînes d’origine sont probablement livrées à l’usine "rivées-fermées" (et rivées comme il faut ... ), et enfilées sur le A mon avis, une attache rapide de bonne qualité, montée correctement, aurait tenu plus longtemps sur une chaîne bien entretenue (comme semble le faire Stéphane, à voir les 48000 km qu’a fait sa 1ère chaîne). D’autre part, la plupart - sauf exception - des couronnes (neuves ou de remplacement) sont fabriquées par emboutissage dans une plaque de grosse tôle, et la précision de cet emboutissage est quelquefois assez approximative (par ex. trous de 11 pour des goujons de 10, profil des dents "usées" sur une couronne neuve Ces couronnes de 2e équipement (celles de 1er équipement aussi quelquefois, mais en moins grave) souffrent donc de certains défauts, dont l’excentricite (ou plutôt la non-concentricité). Il faut donc toujours, en réglant la tension de chaîne, chercher la position de la roue pour laquelle la chaîne est la plus tendue, et régler le battant de la chaîne en fonction de cette position SEULEMENT, sous peine de quoi, à la position symétrique de la roue, la chaîne sera trop tendue (à éviter absolument). Il y a des exceptions, heureusement, à ces mauvaises qualités : les couronnes AR tournées. Déjà, au point de vue concentricité, ce n’est plus seulement embouti, mais usiné. Forcément un gros mieux ! de coupe du tour (et non pas un éventuel meulage rapide et grossier). De plus, les dents de ces couronnes de bonne qualité sont elles aussi usinées et non pas simplement découpées à la presse à emboutir. Forcément un gros mieux aussi ! limitative ... ).

Le fin du fin : les couronnes "compétition" : elles sont non seulement tournées, mais rectifiées, et là, on est largement en dessous du 1/10 de mm. Evidemment, le prix ...

Pour finir, une anecdote : avant ma présente VFR, j’avais une 750 CBX, et je m’étais amusé à calculer la traction à laquelle était soumise la chaîne au régime de couple maxi en 1ère. C’est de l’ordre de 2 tonnes !!!

Bonne chaîne euh non ... bonne route !

A+ Noël




[retour en haut]

Documents et images liés à cet article:

Document sans titre

Bienvenue sur le site www.vfrtgs.com, site optimisé IE6 en 1024x768 flash player version 7 requis pour les animations.
© dev:RR | Design: Motusdesign, tous droits réservés pour les squelettes. créé avec le cms SPIP 1.7.2