Document sans titre
Document sans titre

Menu :

>> Accueil
>> Activités
>> Calendrier
>> Juridique
>> La moto
>> Liens
>> Manuels & Fiches
>> Petites Annonces
>> Philosophies
>> Photos Album


Dernieres news :



Derniers articles :


Andorre 2016
le 26 septembre 2016
par Stephane


La Bourjolaise
le 24 mai 2016
par Stephane


Hivernale 2016 selon Papy
le 8 mars 2016
par Laurent CARATELLI




visiteurs depuis la naissance
de vfrtgs.com

Accueil >> LA BIBLE POUR...


LA BIBLE POUR LE NULS

écrit le 21 septembre 2011 par Françis LAFOSSE

ou la véritable histoire de la CREATION (POIL AUX ROUSTONS !!!!!)




 LA BIBLE POUR LE NULS ou la véritable histoire



 De la CREATION ……………..POIL AUX ROUSTONS !!!!!





L’âge aidant (en fait je suis loin d’être persuadé que ça aide à quoi que ce soit !), l’âge aidant disais-je, l’individu normal se trouve plus ou moins tourmenté par les questions méta physiques fondamentales :<< d’où viens-je, ou suis-je, ou vais-je, et Dieu dans tout ça !!)



Personnellement, je me suis précocement interrogé sur la procédure de la création Divine du monde telle que décrite dans les saintes écritures. Et pas moins sur l’affirmation de mon catéchiseur d’une époque révolue concernant l’omniscience du Dieu créateur, sachant tout du passé, du présent et de l’avenir( notez bien ça dans vos cerveaux embrumés, j’y reviendrai plus tard !).



Bon, c’est pas le tout, quand faut y aller faut y aller. Les susdites écritures nous apprennent donc que le Dieu dont il s’agit, et qui entre nous devait bien s’emmerder tout de même, décidât on ne sait trop pourquoi ni dans quelles circonstances, de se fabriquer une sorte de sphère suspendue dans un univers passablement chaotique.

Rien que pour rigoler, il la fit tournicoter autour d’une autre précédemment existante, plus grosse, plus brillante, de façon à éclairer à mi-temps la nouvelle .Tenir compte aussi du fait que Dieu y voyant plus clair , cela lui éviterait de faire trop de conneries.



Comme il fallait s’y attendre, cette rotation dans l’espace l’amusa un moment, au moins quelques siècles divins (pour la traduction espace- temps dans notre ère, voir les magazines spécialisés ou les frères Bogdanov , c’est comme vous voulez !) Bref, regarder ce truc informe déambuler bêtement dans le cosmos, sans but ni raison commençait sérieusement à lui gonfler les varices. Je vais t’y coller un peu de flotte, quelques montagnes, un brin de verdure et tiens tant que j’y suis, soyons pas radin, une atmosphère respirable se dit il, faut c’qui faut merde !!



Tout ce boulot lui prit tout de même six jours, le septième il se reposât mais sans omettre de réfléchir (Dieu est Dieu nom de Dieu !), et de cette réflexion sortit la lumière. Je vais te fabriquer un bestiole qui habitera ma sphère et je sens que là je vais pas pleurer se dit-il, dès mon jour de repos terminé, je m’y colle !!



C’est ainsi que le nouveau monde vit débarquer dans des circonstances non connues à ce jour,une sorte de bipède complètement à poil et à poils, dont le faciès un tantinet simiesque

reflétait une certaine hébétude, hébétude dont on verra par la suite qu’il éprouvera toutes les difficultés pour s’en défaire.

Il s’avérât que le bipède en question se montra rapidement dépressif ressentant une solitude certaine et n’arrêtant pas de se tripatouiller un organe précis dont il ne savait que faire, attitude ne plaisant qu’a moitie au Dieu créateur qui commençait à se demander s’il n’avait pas oublié quelque chose.



Dieu, pour la première fois (et aussi la dernière d’après ce que j’en sais) décidât de descendre sur la sphère, posât son auguste fessier par terre (ce qui lui donna l’idée de nommer la sphère « Terre ») et se mit à penser. On dira ce qu’on voudra, mais un Dieu qui penses, quelque part c’est plutôt rassurant.

Comment éviter à cette créature qu’il avait engendrée de manière peut être irresponsable de se livrer à des pratiques honteuses autant que solitaires et que la morale divine réprouvait.





Et puis la lumière vint, je vais en fabriquer un autre, comme ça il ne s’ennuiera plus se dit ‘il.Oui mais bon, si je crée le même, ils vont être deux à se tripoter la nouille, pas possible !!

Me faut un modèle plus complexe que le zozo branlouilleur qui va finir par se chopper des crampes à la main gauche (je l’aurais crée droitier ça changeait pas le problème)



Donc j’en crée une seconde qui sera l’inverse du premier physiquement et psychologiquement, surtout psychologiquement vu que pour le premier j’ai été un peu avare du coté des neurones. D’ailleurs tiens puisque je vais y coller une dame dans les pattes, lui je l’appellerai A..dame, ADAM !!

Ainsi ils pourront s’entendre et se compléter durablement. Pour la reproduction je ne suis pas encore décidé, faudra voir l’évolution de l’espèce.



Dieu prit sa décision, le taureau par les cornes et Adam par surprise, et afin de façonner la nouvelle créature lui enleva une cote sans anesthésie locale (vérifié consciencieusement par moi-même dans les archives du Vatican), ce qui peut conséquemment expliquer la mauvaise humeur dont Adam fit preuve par la suite, il en a chié le mec !!

Enfin, peinard se dit le créateur un peu fatigué quand même mais heureux !!Afin de fêter l’évènement il colla les deux bestioles issues de sa fabrication- artisanale diront les mauvaises langues - dans un jardin ou il ferait toujours beau et ou pousseraient sans effort tous les fruits du paradis, pommes, poires, fraises, bananes (Eve, c’est le nom de la deuxième créature s’est longuement demandé comment utiliser le dernier fruit !)



Bien joli tout ça, et puis le temps passa comme passent les roses (je m’égare là !!) et Dieu se mit à fumer intérieurement, vu qu’il n’avait encore pas crée Katmandou ainsi que l’herbe qui en ferait sa réputation. Il commençait en effet à en avoir ras l’auréole de voir ses deux créatures batifoler le cul à l’air, forniquant à tout va, ne s’arrêtant que pour bouffer des fruits et balancer les épluchures partout sans aucun soucis de l’environnement.



Dieu serait ‘il écolo ? Nul n’en est sur à ce jour, mais toujours est-il qu’il décidât de tenter les deux naturistes avant l’heure afin de savoir si ils commettraient le premier péché sur la terre, plus communément appelé ‘ péché originel ‘, à savoir bouffer une putain de pomme qui leur était interdit de toucher. Les Dieux ont des raisons que les nudistes ignorent.



La suite est connue de tous, ces deux glands ont bouffé la pomme et l’humanité entière en chie toujours les pépins à ce jour.



Mais, et là on revient au début de mon écrit, ce Dieu omniscient savait avant que cela se passe

que le péché serait inexorablement consommé et connaissait donc les conséquences qui allaient en découler.



Bon, je ne connais pas la nature et la morphologie exacte de cette entité mystérieuse autant que nébuleuse que l’on nomme Dieu, mais s’il est pourvu de mains et surtout de doigts je lui suggèrerai de s’en sortir un du cul et de commencer à vidanger toute la merde qui s’est copieusement répandue sur sa sphère depuis qu’il a viré les deux autres abrutis (on a les ascendants qu’on peut) du paradis terrestre.



Note de l’auteur : Cette idée de nouvelle sans prétention m’est venue après un passage de témoins de Jéhovah





[retour en haut]

Documents et images liés à cet article:

Document sans titre

Bienvenue sur le site www.vfrtgs.com, site optimisé IE6 en 1024x768 flash player version 7 requis pour les animations.
© dev:RR | Design: Motusdesign, tous droits réservés pour les squelettes. créé avec le cms SPIP 1.7.2